Crise économique en Espagne : c’est le moment pour entreprendre !


La crise en Espagne, entreprenderL’Europe est aujourd’hui en crise, personne ne peux le nier !

L’Espagne, dans cette délicate situation, ne fait pas office d’exemple. La crise en Espagne touche de nombreuses activités et personnes.

Il faut savoir qu’une période de crise économique a deux principaux inconvénients : le pouvoir d’achat des consommateurs est assez bas et les sources de financement gelées.

Mais beaucoup d’économistes justifient ces mêmes périodes de crises comme les meilleures périodes pour entreprendre et créer des entreprises. C’est également le cas de la crise en Espagne. A cette explication plusieurs raisons existent.

1. « Après la pluie vient le beau temps »

Tout d’abord, il est évident qu’après toute période de crise arrive une forte croissance et une période de forte prospérité. Ainsi, si l’on arrive à entreprendre et à réussir durant la crise, nos résultats ne seront que meilleurs lors des périodes de croissance. L’Espagne, aujourd’hui en crise, affiche des indicateurs meilleurs que l’année précédente. Son PIB a augmenté de 0,7% en 2011, et les prévisions sont de 1,3% en 2012. Le secteur du tourisme, qui avait baissé depuis 2008, a fortement augmenté en 2011, et atteindra des taux record en 2012 et 2013. L’Espagne semble trouver des solutions à sa crise.

2. Tout est moins cher

De plus, en période de crise, tout est moins cher : la main d’œuvre, les projets, les locaux, etc. De plus, faisant face à un fort chômage en Espagne, il est très facile de trouver de la main d’œuvre qualifiée comme non qualifiée et très motivée. De plus, il faut rappeler que le SMIC espagnol est deux fois inférieurs au SMIC français.

3. Une concurrence affaiblie

Ensuite, en période de crise, la concurrence est fortement fragilisée. La crise en Espagne en est l’exemple parfait. Etant donnée que c’est une période difficile, la concurrence est faible ou alors en difficulté. Les barrières d’entrée sont donc plus abordables, notamment dans les marchés très disputés comme le low-cost. En effet, lors de crises, la tendance est portée vers les produits à fort rapport qualité/prix. Cela crée des nouveaux modes de consommations et ouvre des marchés qui n’existaient pas avant la crise en Espagne.

4. La création d’entreprise est encouragée

D’autre part, lors de crise, l’Etat favorise en générale la création d’entreprise. Ainsi, pour contrer la crise en Espagne, le nouveau gouvernement a annoncé qu’il allait réduire l’impôt sur les sociétés afin de favoriserla création d’entreprise. La fiscalité est souvent assouplie et les aides conséquentes.

Toutes ces explications montrent que les périodes de crises sont des bonnes périodes pour entreprendre et surtout par rapport à la crise en Espagne. Depuis 2008 et le début de la crise en Espagne, de nombreuses PME ont dû fermer. La place est donc libre aujourd’hui et d’autant plus pour les entreprise ayant leur siège en Espagne mais possédant une activité au-delà des frontières espagnoles. Ces raisons, ajoutées à une fiscalité espagnole toujours plus avantageuse, font d’aujourd’hui le moment pour créer son entreprise en Espagne.

Plutôt que d’attendre et patienter jusqu’à la fin de la tempête, la meilleure solution semble donc de l’affronter afin d’en ressortir plus grand.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s