Créer une société en Espagne : comprendre les termes clés espagnols


la création d'une société en Espagne, tva, imposts,fiscalitéJe veux créer une entreprise en Espagne mais je me retrouve confronté aux barrières de la langue. Que faire ?

Lorsque vous souhaitez vous lancer dans la création d’une entreprise en Espagne, vous allez faire face à plusieurs termes espagnols qui pourront être difficiles à comprendre. Cet article va donc vous éclairer sur ces termes en vous donnant, pour chacun d’entre eux, l’équivalent français.

1. NIE (Numéro d’Identification pour les Etrangers)

Le NIE est le numéro d’identification d’un étranger en Espagne. Il est indispensable en Espagne pour pouvoir créer sa société, exercer un travail, ouvrir un compte bancaire et pour presque toutes les formalités administratives.

Vous pouvez obtenir ce NIE, que vous soyez européen ou non. Ce numéro comprend 8 ou 9 caractères, et commence toujours par un « X » ou un « Y ».

2. DNI (Documento Nacional de Identidad)

Ceci est le numéro d’identité des citoyens espagnols. Il est l’équivalent de notre numéro de passeport ou de carte d’identité.

3. NIF (Número de Identificación Fiscal)

Ceci est le numéro d’identité fiscale d’un individu. Pour les espagnols, il est composé du numéro DNI + 1 lettre. Pour les étrangers, il est le même que le NIE.

4. CIF (Código de Identificación Fiscal)

Il représente l’identité fiscale de l’entreprise ou de l’entité juridique en Espagne. Il est composé d’une lettre suivi de 8 numéros. La lettre représente le type de société. Le plus commun est un A pour Sociedad Anónima (SA) ou un B pour une Sociedad Limitada (SL). Il sera très utile lors de la facturation de la TVA en Espagne.

5. SL (Sociedad Limitada)

C’est l’équivalent de la SARL (Société à Responsabilité Limitée) en France.

6. IVA (Impuesto al Valor Añadido)

C’est l’équivalent de la TVA en France. Le numéro IVA en Espagne est composé des lettres « ES » pour Espagne + le numéro CIF. Ce numéro de TVA peut être intracommunautaire, c’est à dire qu’il est utilisé pour toutes transactions effectuées au sein de l’Europe. Il existe 3 taux différents en Espagne : le taux normal de 18%, le taux réduit de 8% et le taux super réduit de 4%.

7. AEAT (Agencia Estatal de Administracion Tributaria)

Cest l’équivalent de la Direction Générale des Impôts (DGI) en France. C’est un organisme public de l’administration espagnole, responsable de la gestion du système fiscal mais également douanier.

8. IAE (Impuesto sobre las Actividades Económicas)

C’est un impôt sur les activités économiques de l’entreprise. Il est payé seulement par les entreprises dont le chiffre d’affaires est supérieur a 1 million d’euros. Il est calculé par palier en fonction du chiffre d’affaires de l’entreprise.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s