Fiscalité espagnole VS fiscalité française


Tva, Fiscalitè Espagnole vs Fiscalité FrançaisePourquoi la fiscalité espagnole est-elle plus avantageuse que la fiscalité française ?

De plus en plus d’entrepreneurs français ont du mal à joindre les deux bouts. Face à des charges et impôts de plus en plus importants et une fiscalité peu flexible, ils ne sont pas épargnés.

Tout au long de cet article, nous allons vous mettre en avant les avantages de la fiscalité espagnole en la comparant à la fiscalité française. Vous allez pouvoir constater pourquoi, aujourd’hui, vous êtes de plus en plus nombreux à créer votre entreprise en Espagne, profitant de tous les avantages que le pays et sa fiscalité offrent.

Fiscalité Espagnole VS Fiscalité Française

Nous allons vous expliquer point par point les différences entre les deux pays, en vous montrant pourquoi il est intéressant de créer une entreprise en Espagne, notamment grâce à une fiscalité espagnole plus souple et des impôts moins élevés.

1. Charges sociales salariés

Tout d’abord, au niveau des cotisations sociales, il existe une différence flagrante entre la France et l’Espagne.

France : Un salarié en France paiera environ 20%. C’est-à-dire que s’il gagne 1500€ par mois, il paiera 300€ de charges sociales.

Espagne : Un salarié en Espagne ne paiera que 6,25%. Ainsi, pour un même salaire de 1 500 €, un espagnol paiera seulement 93,75€ d’impôts contre 300€ pour un français, soit une différence d’impôt de plus de 200€.

2. Charges sociales employeurs

Au niveau des charges sociales patronales, là aussi la différence est notable.

France : Un employeur, pour chaque salarié de l’entreprise, paiera un impôt de 35 à 45% du salaire de l’employé. Ainsi, si un salarié gagne 1500€ brut par mois, il coûtera en réalité  2100€ à l’employeur (avec 600€ d’impôts).

Espagne : En Espagne, les charges patronales ne sont que de 33,6%.  Ainsi, pour ce même salaire de 1500€, le patron paiera 504€ d’impôt.

3. L’impôt sur les sociétés

Pour l’impôt sur les sociétés, la fiscalité espagnole est également très avantageuse.

France : L’impôt sur les sociétés s’élève à 33.33%. C’est-à-dire qu’une entreprise paiera un impôt équivalent à 33.33% de ses bénéfices

Espagne : Cet impôt sur les sociétés fonctionne par palier. Si le chiffre d’affaires de l’entreprise est inférieur à 5 millions d’euros et qu’elle comporte entre 1 et 25 salariés, cet impôt s’élèvera à 20% sur les premiers 120 202€ de bénéfices et le reste à 25%. Pour une entreprise dont le chiffre d’affaires est inférieur ou égal à 10 millions d’euros, l’impôt sera de 25% sur les premiers 120 202€ et 30% ensuite. Enfin, si son chiffre d’affaires est supérieur à 10 millions d’euros, l’impôt sur les sociétés sera égal à 32,5% de son bénéfice total.

La différence au niveau de l’impôt sur les sociétés entre la France et l’Espagne représente donc un avantage supplémentaire pour créer son entreprise en Espagne.

4. L’impôt sur le revenu

Au niveau de l’impôt sur le revenu et afin d’obtenir une comparaison juste entre la France et l’Espagne, il convient de mettre en relation le salaire brut, l’impôt sur le revenu mais également les cotisations sociales salariales.

Etude : Un couple marié avec deux enfants à charge.
Salaire brut du couple par an : 60 000 €

Fiscalité en France :

  • Cotisations : 60 000 x 20% = 12 000 €
  • Impôt sur le revenu : revenu imposable 48 000 € ; impôt 2 031 €

Finalement, le couple percevra après différents impôts : 60 000 – 12 000 – 2031 : 45 969 €

Fiscalité en Espagne :

  • Cotisations : 60 000 x 6,4% = 3 840 € (mais le maximum payable en Espagne est 2000 €)
  • Impôt sur le revenu : revenu imposable 58 000 € ; impôt 11 628 €

Finalement, le couple percevra après différents impôts : 60 000 – 2000 – 11 628 : 46 372 €

Concernant l’impôt sur le revenu, la différence entre la France et l’Espagne est minime. Cependant, il est crucial de prendre en considération le niveau de vie et les salaires. 

Le revenu du couple (60 000 €) est un revenu très élevé pour l’Espagne (3,3 fois le SMIC) alors qu’il l’est beaucoup moins pour la France (1,8 fois le SMIC). En effet, le SMIC espagnol est de 748,30€ soit environ 9 000 € brut annuel.

5. Charges sur le salaire du gérant

Concernant les charges sur le salaire du gérant de l’entreprise, la comparaison est très intéressante.

Fiscalité en France : Cet impôt représente environ 33% si son salaire est inférieur à 2 200 € brut par mois, et 42% si son salaire est supérieur à 2 200 € brut par mois.

Fiscalité en Espagne : le montant est fixe. Ainsi, que le gérant de l’entreprise gagne 2000 € ou 5000 €, il paiera un impôt de 255,86€ par mois, ou 177,94€ s’il a moins de 30 ans.

Pour exemple, si le gérant d’une entreprise gagne 3 000 € brut par mois, il paiera 1260 € d’impôts. En Espagne, celui-ci paiera un impôt fixe de 255,86€ soit seulement 8.4% contre 42% en France. La différence est donc énorme et le gérant de cette entreprise économisera 1005€ par mois.

Voici un des plus grands avantages de la fiscalité espagnole, expliquant à lui seul pourquoi il est intéressant de créer une entreprise en Espagne.

6. Le cas de l’auto-entrepreneur

Un auto-entrepreneur, que ce soit en France ou en Espagne, ne paiera pas d’impôt sur les sociétés. Cela est logique étant donné que sa responsabilité est illimité et qu’il n’a pas crée d’entreprise.

France : Si vous êtes auto-entrepreneur en France, vos charges sociales s’élèveront à 13%, 18.3% ou 23% de votre chiffre d’affaires, selon votre type d’activité.

Espagne : Un autónomo (auto-entrepreneur) en Espagne paiera des charges sociales fixes, de seulement 255,86€.

Prenons l’exemple d’un informaticien déclaré auto-entrepreneur. Son chiffre d’affaires s’élève à 3 000 € par mois :

France : Cet impôt s’élèvera ainsi à 23% de son chiffre d’affaires, soit 690€ par mois.

Espagne : Impôt fixe de 255,86€ par mois.

Cette différence, aux alentours de 430€, pourra s’avérer très importante pour un petit auto-entrepreneur débutant son activité. L’Espagne présente donc un avantage indéniable si vous voulez devenir auto entrepreneur et monter votre structure.

La fiscalité en Espagne est donc vraiment avantageuse sur tous points, tant au niveau de l’entreprise qu’au niveau individuel.

N’hésitez plus, contactez-nous et créez votre entreprise en Espagne tout en réduisant vos impôts.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s